L'Office National de Mediation

Entré en activité à l'automne 2000, L'Office national de médiation emploie dix personnes. Auparavant, ces fonctions étaient exercées par une commission nationale de médiation, qui désignait également des médiateurs.

L'Office national de médiation, administration suédoise relevant du Ministère du travail, a trois missions principales: assurer la médiation dans les litiges du travail, oeuvrer pour un bon fonctionnement de la formation des salaires et gérer les statistiques salariales officielles de la Suède.

L'Office national de médiation désigne des médiateurs en cas de litige entre employeurs et organisations de salariés lors des négociations sur les salaires et les conditions générales d'emploi.

Ces médiateurs ont souvent rempli des fonctions de négociateurs chez l'un ou l'autre des partenaires sociaux, syndicat ou association patronale.

L'Office oeuvre pour l'efficacité de la formation des salaires.

Celle-ci doit assurer une augmentation des salaires réels, contribuer à la création d'emplois, permettre une évolution des salaires relatifs, tout en tenant compte de la norme de progression des salaires établie par le secteur concurrentiel (l'industrie exportatrice) et en évitant que les coûts de l'industrie n'augmentent davantage que dans les pays concurrents de la Suède. L'Office est régulièrement en contact et en consultation avec les partenaires sociaux et organise plusieurs fois par an des conférences à leur intention sur les questions liées à la formation des salaires. Il publie également des rapports et recueils de textes en la matière, afin d'infléchir favorablement la formation des salaires.

Depuis 2001, l'Office est l'organisme en charge des statistiques salariales officielles produites par l'Office national de la statistique. Il a pour mission de commander, après concertation avec les autres intéressés, des statistiques répondant aux besoins de divers utilisateurs.

Les fonctions des médiateurs actuels se distinguent de celles des précédents en ce sens qu'ils ne peuvent pas proposer d'accord dont le niveau excéderait les normes fixées par les accords conclus dans l'industrie.

La médiation dans les conflits du travail est une procédure inscrite dans la loi depuis 1906.